CV falsifié ?

30{bb2187a8ac26452064d5a2537f8dcaeeb9eaf101160780757e3960a36d06d86c}, savez-vous à quoi renvoie ce pourcentage ? Il correspond à la part, selon le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement et de la recherche, des CV transmis par les candidats aux cabinets de recrutement mentionnant des diplômes inexacts ou falsifiés !

Cette donnée s’inscrit dans une acceptation générale, bercée par les facilités offertes par photoshop et renforcée par un accès au système administratif scolaire fastidieux et chronophage.

La blockchain, immense base de données ouverte, distribuée et infalsifiable, offre désormais la possibilité aux acteurs universitaires d’ancrer les diplômes de leurs étudiants ou de fournir à ces derniers en complément du format papier, un certificat numérique d’ancrage de leur diplôme en blockchain.

Vous êtes une école, une université, un organisme de formation, participez à l’élaboration d’une confiance collective en utilisant les certificats en blockchain délivrés par IPOCAMP.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>