Cupidon s’habille en Prada ..

En 2015, un styliste et sa maison de mode n’ont pas réussi à prouver que Prada avait contrefait l’une de leur création.

Le 15 janvier 2015, la Cour de cassation a rejeté les demandes d’un styliste et de sa maison de mode, la société Cupidon, à l’encontre de Prada. Dans les faits, le styliste revendiquait sa paternité sur la création d’un modèle de « couture dorsale ornementale », modèle qui, selon le styliste, se retrouvait sur des manteaux commercialisés par Prada.

La Cour a considéré que le styliste ne parvenait pas « à identifier avec précision » ni à « caractériser les détails » de son modèle et qu’en conséquence, il n’apportait pas la preuve de sa paternité sur ce modèle.

 

Le dépôt IPO©AMP vous permet de d’apporter une preuve précise de votre paternité sur vos créations.

Votre talent compte, prouvez-le.

 

 

Pour découvrir plus d’affaire de plagiat dans la mode, rendez-vous sur notre blog. 

 

Comments are closed.