Le plagiat, phénomène de mode?

“Prenez mes idées j’en aurai d’autres” Coco Chanel

La mode est un éternel recommencement et par conséquent il est parfois difficile de distinguer un simple clin d’oeil d’un plagiat. À l’heure où la tendance est au rétro, on voit réapparaître les fameuses Stan Smith, stars des années 80, ou les sacs bananes de nos parents. Encore “has-been” il y a quelques années, ces objets sont aujourd’hui considérés comme des incontournables de cette nouvelle vague. Comment distinguer un plagiat d’une “simple” inspiration? Que se passe-t-il quand la mode copie l’art et inversement ?

Quand la mode copie l’art …

Instagram de Tuesday Bassen

Zara est   l’une des enseignes ayant subi le plus de poursuites pour plagiat. Tuesday Bassen, une illustratrice indépendante de Los Angeles, a porté plainte en 2016 contre ce géant de la mode, en accusant l’enseigne d’avoir reproduit certains de ces patchs sur quelques-uns de leurs vêtements.

 

 

 

 

 

 

 

Sac Zara
A gauche illustration de Boris Schmitz et à droite sac Zara

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2017, deux artistes, Boris Schmitz et Quibe, accusent la marque Zara de reprendre leurs illustrations sur ces sacs.Pour ces artistes indépendants, c’est une question de dignité et de propriété. “J’ai l’impression qu’il y a une forme d’impunité qui se développe et qui consiste à utiliser le travail d’autrui. C’est important pour moi mais aussi pour les autres artistes indépendants. Il faut que les enseignes sans scrupules se posent des questions sur leurs pratiques.” confiait Quibe au HuffingtonPost.                                                                                                      

Et inversement…

Twitter @_DAGOSPIA_

Le concept visuel de la publicité de Naf Naf, sorti en 1985, a été copié par l’artiste et plasticien controversé Jeff Koons. Actuellement exposé au centre Georges Pompidou depuis 2014.

DAVID CONTRE GOLIATH

On ne compte plus le nombre de marques qui ont été accusées de plagiat et c’est souvent les petits designers qui font face aux géants, accompagnés de leur puissant pouvoir économique et de leurs avocats.

 

 

 

TROIS RÈGLES POUR SE DÉFENDRE

1. Toute création mérite une protection

2. Il est important de prouver l’antériorité et paternité de sa création

3. Et ainsi, faire valoir vos droits d’auteurs en cas de litige 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>